Le savez-vous ?

hr

Questions/Réponses sur votre santé pendant 9 mois &+

La grossesse, une maladie ?

Non, la grossesse n’est pas une maladie. En revanche, l’état de grossesse au sens physiologique du terme peut provoquer, notamment, des troubles veineux aux degrés de gravité diverse :

    • sensation de jambes lourdes ou douloureuses,
    • œdèmes,
    • varices,
    • thrombose,
    • embolie pulmonaire,
    • insuffisance veineuse chronique… et un risque accru de phlébite profonde.

Pourquoi la HAS (Haute Autorité de santé) recommande-t-elle le port d’un dispositif de compression pendant toute la grossesse et toute la durée du post-partum (6 semaines après un accouchement naturel, 6 mois en cas de césarienne)(Réf 7) ?

Parce que les multiples changements physiologiques qui affectent le corps pendant la grossesse et le post-partum en font une période à risque de maladie thrombo-embolique veineuse (MTEV): le risque de phlébite profonde est augmenté. La compression est aussi utilisée pour prévenir et/ou traiter les signes cliniques et les symptômes d’insuffisance veineuse, fréquents au cours de la grossesse (cliquez ici pour en savoir plus). Le port de votre collant de compression (« compression veineuse élastique » plus précisément) contribue à l’amélioration de votre qualité de vie au quotidien en cas de symptômes de troubles veineux.

Bonne nouvelle !

Plus vous êtes observante dans le port quotidien de votre collant de compression médicale de classe II, plus vous augmentez et par conséquent ressentez, l’amélioration de votre qualité de vie (Réf 8).

hr

Pendant combien de temps la compression doit-elle être portée selon la Haute Autorité de Santé (Réf 7)

Pendant toute la durée de la grossesse et du post-partum (6 semaines après un accouchement naturel, c’est-à-dire par voie basse, 6 mois en cas de césarienne). L’incidence de la MTEV (maladie thrombo-embolique veineuse) augmente régulièrement au cours des 3 trimestres de la grossesse et atteint son pic dans la semaine qui suit l’accouchement.

Une femme enceinte doit-elle porter son Smartleg® BB JOUR et NUIT ?

Non, sauf cas exceptionnel qui serait clairement demandé par le médecin. Chez les femmes enceintes, le port de la compression est généralement recommandé pendant la journée uniquement.

Un collant de compression médicale est-il une offre de soin ?

Oui. Votre Smartleg® BB est un dispositif de compression médicale de classe II dont le port est recommandé aux femmes enceintes par la HAS (Réf 7). C’est un collant qui peut vous être prescrit par votre médecin ou par votre sage-femme, qui en renouvellera la prescription en fonction de l’évolution de votre corps.

Grossesse et gros ou petits maux

hr

La grossesse peut notamment entraîner chez la femme enceinte des troubles veineux et augmenter le risque de phlébite.

MTEV = TVP + EP

Traduction…
Maladie thrombo-embolique veineuse (MTEV) = entité regroupant thrombose veineuse profonde et embolie pulmonaire.
Thrombose veineuse profonde (TVP) ou phlébite profonde = formation d’un caillot (ou thrombus) dans une veine profonde.
Embolie pulmonaire (EP) = le caillot remonte jusqu’au poumon et obstrue une artère.
L’EP est une complication majeure de la thrombose veineuse profonde.

Bonne nouvelle !

La MTEV est une pathologie rare et potentiellement évitable mais c’est une maladie grave : après une phlébite profonde, il est possible que le caillot migre au niveau pulmonaire et provoque une embolie pulmonaire. Il ne faut donc pas la prendre à la légère.


Circuit de migration du thrombus dans le réseau veineux profond, appelé familièrement : « La rando du caillot »

hr

Bonne nouvelle 1/2!

Smartleg® BB vous informe. Bien informées, vous comprenez les risques, les enjeux, les tenants et les aboutissants liés à l’état physiologique de grossesse. Comprenant bien, vous saisissez toute l’importance d’une bonne observance de votre traitement. Une bonne observance, c’est la capacité de suivre un traitement prescrit par un professionnel de santé. Cela consiste à bien porter votre dispositif de compression et aussi, éventuellement, à prendre des médicaments selon les facteurs de risques qui vous sont propres.

Bonne nouvelle 2/2 !

Pendant la grossesse, la compression veineuse élastique est indiquée en prévention et en traitement de l’insuffisance veineuse (œdèmes veineux, symptômes veineux, varices etc.). Il a été montré, outre un effet sur les symptômes veineux, une amélioration de la qualité de vie des femmes enceintes symptomatiques d’autant plus prononcée que les femmes étaient observantes à la compression (Réf 8).

Conseil

Pendant toute votre grossesse puis la durée du post-partum (6 semaines en cas d’accouchement par voie basse, 6 mois en cas de césarienne), observez votre traitement. À la loupe, à l’œil nu, au téléobjectif mais, surtout, à la lettre. Portez votre Smartleg® BB dès que vous vous sentez à l’étroit dans votre Smartleg®.

hr

Pourcentages

Le risque de MTEV (maladie thrombo-embolique veineuse) est multiplié par 5 chez les femmes enceintes, comparativement à des femmes du même âge qui ne sont pas enceintes (Réf 9). Ce risque se traduit dans 80% des cas par une thrombose veineuse profonde (TVP), dans 20% des cas par une embolie pulmonaire (Réf 9).

hr

Classement

En 2009, la MTEV représentait en France la 2ème cause directe de mortalité maternelle derrière les hémorragies, la seule pour laquelle le nombre de décès n’avait pas diminué au cours des dix années précédentes (30 décès entre 2007 et 2009). (Réf 10)

Tirer les conclusions d’un classement

Prévention = Compression
Observance = Pierre angulaire du traitement
Prévention optimale = Observance de son traitement de compression

Pas plus compliqué que ça.

hr

À RETENIR

Nous vous informons. Non pas pour vous faire peur mais pour vous sensibiliser aux risques liés à l’état de grossesse. Bien vous informer pour que vous compreniez bien toute l’importance d’une bonne observance de votre traitement.
Bien vous informer pour que vous compreniez bien toute l’importance d’une bonne observance de votre traitement. Ne prenez pas les risques à la légère. Réservez donc cette légèreté à votre bien-être en portant votre Smartleg® BB.

hr

MVC = Maladie Veineuse Chronique

C’est une forme d’insuffisance veineuse qui apparaît dans 80% des cas au cours du 1er trimestre de la grossesse (Réf 11). La MVC est une pathologie chronique dans laquelle les veines, altérées, ne fonctionnent plus correctement. La MVC apparaît quand le « retour veineux » ne se fait pas bien. Un bon retour veineux permet au sang de remonter le long des veines des membres inférieurs vers le cœur en luttant contre la gravité.

Tout savoir sur le système veineux

Le système veineux, comment ça marche ?

Notre système veineux est composé de veines profondes (larges, peu extensibles, entourées de muscles) et de veines superficielles (plus fines, situées directement sous la peau). Il permet au sang de remonter jusqu’au cœur, sans refluer vers le bas des jambes, grâce à 2 éléments structurels :

  • Une paroi veineuse élastique et tonique
  • Des valvules anti-reflux dans « la lumière de la veine », expression scientifique (aux accents involontairement poético-mystiques) désignant la partie la plus centrale de la veine.

Emplacement des valvules anti-reflux dans la veine

La flèche désigne « la lumière de la veine »

Bon fonctionnement des valvules anti-reflux

1.Valvule saine fermée
2.Valvule saine ouverte pour permettre le passage du sang
3.Valvule saine refermée après le passage du sang
Ou le principe du passage à niveau appliqué à la circulation sanguine.

La pompe du mollet, ce cœur périphérique

Un 3e élément contribue au bon fonctionnement de notre système veineux : nos mollets.

Plus précisément la contraction rythmique des muscles du mollet quand nous marchons.
Une contraction qui comprime les veines profondes, générant la plus importante pression d’accélération du flux sanguin veineux.
On parle de « pompe du mollet » ou « cœur périphérique ».

Le système veineux, que s’y passe-t-il en cas de problème ?

À l’origine des affections veineuses des membres inférieurs : une dégradation progressive de la paroi veineuse. Dégradation menant à la dilatation et à l’élargissement des veines. Les valvules ne sont alors plus étanches, le sang veineux reflue, s’accumule dans le bas des jambes : c’est la stase veineuse (un peu comme de l’eau stagnante). La stase génère une hyperpression qui, si elle devient chronique, peut entraîner lourdeurs, douleurs, fourmillements (symptômes veineux) et varices, œdèmes (signes cliniques). La stase veineuse est également un facteur de risque de thrombose veineuse profonde (TVP).

Mauvais fonctionnement des valvules anti-reflux

1 Valvule anormale mal fermée
2 Valvule anormale ouverte pour le passage du sang
3 Valvule anormale mal fermée après passage du sang, conduisant à la formation d’une stase veineuse
La barrière du passage à niveau ne fonctionne plus bien.

0
% des femmes enceintes ont des œdèmes (Réf 12)
0
% des femmes enceintes ont des varices (Réf 13)

Les mots des maux en 4 questions

hr

Pendant combien de temps y a-t-il des risques de troubles veineux en lien avec l’état de grossesse ?

Petit rappel pour bien comprendre la question
MTEV = TVP + EP soit thrombose veineuse profonde ou phlébite profonde (formation d’un caillot, ou thrombus, dans une veine profonde) + embolie pulmonaire.
Post-partum : période après l’accouchement pendant laquelle la HAS recommande le port de la compression, soit 6 semaines après un accouchement par voie basse et 6 mois en cas de césarienne.

RÉPONSE
Le risque accru de MTEV pendant la grossesse et en post-partum est principalement lié aux aspects de la triade de Virchow (Réf 14). Malgré son joli nom aux airs de jeu vidéo, la triade en question est tout sauf anodine. Elle regroupe la stase veineuse, un état d’hypercoagulabilité et des dommages vasculaires.

La triade de Virchow

Stase veineuse ?

RÉPONSE
Rappelez-vous les croquis de la leçon sur le système veineux : les valvules des veines qui ne sont plus étanches, le sang qui reflue et s’accumule dans le bas des jambes comme de l’eau stagnante.
Pendant la grossesse, la stase veineuse est accrue (Réf 15) suite à :
1/ La pression de l’utérus gravidique (l’état de l’utérus durant la grossesse : le bébé appuie sur certaines veines, ce qui entrave le retour veineux)
2/ Un relâchement et une dilatation des veines dus aux hormones

Hypercoagulabilité au cours de la grossesse (Réf 14) ?

RÉPONSE
Comme son nom l’indique, c’une augmentation de la capacité du sang à coaguler (et donc risque de caillot) due à tout un tas de changements physiologiques liés à la grossess.

Lésions vasculaires (Réf 14) ?

RÉPONSE
Des lésions vasculaires peuvent se produire pendant l’accouchement (en particulier lors d’un accouchement chirurgical ou une césarienne).
Vasculaire : qui concerne les vaisseaux de notre organisme. Les veines et les artères font partie de notre système vasculaire.

En résumé

L’état de grossesse provoque plein de changements dans le corps de la femme enceinte, ce qui augmente les risques de troubles du système veineux.

Smartleg® BB, vos jambes et vous

hr

Comment Smartleg® BB prend soin de vous et de vos jambes

Compression & actions

En tant que collant de compression médicale de classe II, Smartleg® BB exerce une compression veineuse élastique au niveau de votre cheville avec dégressivité de la cheville jusqu’au genou. Cela lui permet de réduire la stase veineuse et de favoriser le retour du sang vers le cœur. Grâce aux propriétés élastiques de ses fils, la pression délivrée par votre Smartleg® BB est constante . Constante dans le temps, quelle que soit la position de votre corps, au repos ou en activité: les pressions sont identiques sur un corps au repos ou en activité.

Smartleg® BB prend soin de vous. Prenez soin de lui !

Pour que votre Smartleg® BB prenne au mieux soin de vos jambes, prenez bien soin de lui.

Lavez-le avant la 1ère utilisation.

Lavage : à la main (eau tiède) ou en machine à 40°C maximum. N’utilisez ni adoucissant ni agent de blanchiment.

Essorage : ne tordez pas votre Smartleg® BB. Vous préserverez ainsi son élasticité et l’efficacité de sa compression.

Séchage : faites-le sécher à plat et à l’abri de toute source de chaleur.

Ne repassez pas votre Smartleg® BB.

hr

Compression & objectifs

Traitement de référence de la maladie veineuse chronique (MVC), la compression veineuse élastique (CVE) répond à plusieurs objectifs thérapeutiques (Réf 7) :

  1. L’amélioration immédiate des symptômes: lourdeurs, douleurs, inconfort, etc. avec un effet significatif sur la qualité de vie.
  2. La prévention ou le traitement des signes cliniques : diminution des œdèmes chroniques, prévention des varices, etc.
  3. La prévention de l’évolution de la pathologie vers des stades plus sévères (le stade ultime étant l’ulcère veineux):

Grâce à son action sur la stase veineuse, la compression est aussi largement utilisée pour prévenir la survenue de thrombose veineuse profonde (TVP).

Spécial varices

Varices et grossesse

Les femmes qui ont déjà été enceintes sont plus à risques de développer des varices. L’augmentation du risque est alors de 82 % (Réf 15). Les varices des membres inférieurs apparaissent ou s’aggravent précocement au cours de la grossesse.

Varices et diamètres de veines

Près de 70 % des femmes enceintes ont des varices. Les varices sont une dilatation des veines de plus de 3 mm de diamètre. Sur des veines de moins de 3 mm de diamètre, les varices sont appelées « veines réticulaires ». Sur des veines au diamètre encore plus petit, on parle de télangiectasies (Réf 13).
Parmi les femmes enceintes qui ont ce que l’on appelle communément des varices (une dilatation des veines de plus de 3 mm de diamètre, donc), 13% sont des primipares (1ère grossesse), 30% des secondipares (2ème grossesse) et 57% des multipares (3ème grossesse ou plus) (Réf 16).

Varices et bonnes nouvelles

Les complications des varices au cours de la grossesse sont rares. La plupart évoluent favorablement et spontanément 3 à 4 mois après la grossesse (Réf 17).

Œdèmes

Jusqu’à 80% des femmes enceintes peuvent être sujettes à des œdèmes veineux des jambes (Réf 17).

Nos conseils

hr

TOUTES CULOTTÉES !

Sans-culottes et en-culottes

Paris, 1789

Les sans-culottes font la Révolution. Ils sont parfois coiffés d’un bonnet rouge, en référence à celui porté par les esclaves de Phrygie (région d’Asie Mineure correspondant à l’actuelle Turquie) : des esclaves affranchis. Le bonnet rouge, un signe de ralliement qui symbolise leur lien avec la démocratie athénienne.

Paris, 2021

Des femmes sont dans la rue, en culotte. Des culottes qui sont celles de Smartleg® BB, leur collant de compression spécial GROSSESSE : l’étendard porté haut et fier d’une grossesse en toute légèreté !

Un collant noir ou beige, très MODE, leur signe de ralliement. Elles ont aussi un cri de ralliement :

TOUTES CULOTTÉES !

Vous aussi, avec Smartleg® BB, révolutionnez votre grossesse pour la vivre en toute légèreté !

Mots d’ordre pour grossesse en toute légèreté

  • Marchez ! Vous sollicitez ainsi la pompe du mollet, ce « cœur périphérique » et favorisez votre retour veineux.
  • Évitez de porter des talons trop hauts ou trop plats. Hauteur idéale : 3 à 5 cm.
  • Faites de la natation.
  • Pratiquez des sports doux en piscine: ça favorise le retour veineux.
  • Placez vos jambes en position surélevée.

Dans tous les cas, demandez conseil à votre médecin ou votre sage-femme

Checklist spéciale grossesse en toute légèreté

  • Mot-clé (ou mantra) : TOUTES CULOTTÉES !
  • Suivez un ou plusieurs mots d’ordre du paragraphe ci-dessus.
  • Soyez une femme enceinte à la mode observante: portez votre Smartleg® BB tous les jours. Il est inutile de le porter la nuit.
  • N’hésitez pas si besoin à demander le renouvellement de la prescription à votre professionnel de santé, médecin ou sage-femme, en fonction de l’évolution de votre corps.
  • Prenez bien soin de votre Smartleg® BB pour qu’il prenne soin de vous au mieux: entretenez-le selon nos recommandations.

Références

1- EHD1_2020_13 Synthèse des études de co-conception du collant et d’acceptabilité de la culotte des collants de compression dédiés aux femmes enceintes. La mention “testé et approuvé” concerne uniquement la partie culotte du collant ; étude réalisée auprès d’un panel de 37 femmes enceintes avec une version du collant ne présentant pas d’effet compressif en partie jambe.
2- Culotte brevetée – brevet n° FR2102139 déposé en France le 5 mars 2021 au nom de LABORATOIRES INNOTHERA
3- Caractérisation des propriétés sensorielles liées à l’usage de 5 produits CVE (de type collant pour femmes) par la méthode du PROFIL. Etude IFTH EHD1_2019_06 réalisée par l’IFTH, contrat 190 428R, en juin 2019.
4- Caractérisation des propriétés sensorielles liées à l’usage de 5 produits CVE (de type collant pour femmes) par la méthode du PROFIL. Etude IFTH EHD1_2018_05, réalisée par l’IFTH, contrat 180 426 R, en juin 2018.
5- Caractérisation des propriétés sensorielles liées à l’usage de produits CVE (collants pour femmes), par la méthode du Profil. Étude EHD1_2016_011 réalisée par l’IFTH, contrat 170 064 R, en juin 2017.
6- Dossier technique (dont évaluation clinique) Innothera de compression médicale de classe II (incluant Smartleg®)
7- HAS (2010) Dispositifs de compression médicale à usage individuel. Utilisation en pathologies vasculaires. Révision de la liste des produits et prestations remboursables. Septembre 2010
8- Allegra, C., Antignani, P. L., Will, K., & Allaert, F. (2014). Acceptance, compliance and effects of compression stockings on venous functional symptoms and quality of life of Italian pregnant women. International Angiology: A Journal of the International Union of Angiology, 33(4), 357–364.
9- Kourlaba, G., Relakis, J., Kontodimas, S., Holm, M. V., & Maniadakis, N. (2016). A systematic review and meta-analysis of the epidemiology and burden of venous thromboembolism among pregnant women. International Journal of Gynaecology and Obstetrics: The Official Organ of the International Federation of Gynaecology and Obstetrics, 132(1), 4–10.
10- Olié 2016: Olié V., Moutengou E., Barry Y., Deneux-Tharaux C., Pessione F., Plu-Bureau G. (2016). Maladie veineuse thromboembolique pendant la grossesse et le post-partum, France, 2009-2014. Bulletin épidémiologique hebdomadaire de l’InVs N°7-8, 8 mars 2016
11- Taylor, J., Hicks, C. W., & Heller, J. A. (2018). The hemodynamic effects of pregnancy on the lower extremity venous system. Journal of Vascular Surgery. Venous and Lymphatic Disorders, 6(2), 246–255.
12- Smyth, R. M. D., Aflaifel, N., & Bamigboye, A. A. (2015). Interventions for varicose veins and leg oedema in pregnancy. The Cochrane Database of Systematic Reviews, 10, CD001066.
13- Barros-Junior N, Perez MDCJ, Amorim JE, et al. Pregnancy and lower limb varicose veins: prevalence and risk factors. J Vasc Bras 2010; 9: 29–35.
14- Eubanks, A. A., Deering, S. H., & Thiel, L. M. (2019). Risk Assessment and Treatment Guide for Obstetric Thromboprophylaxis: Comprehensive Review of Current Guidelines. American Journal of Perinatology, 36(2), 130–135.
15- Ismail, Lars, Pasha Normahani, Nigel J. Standfield, and Usman Jaffer. ‘A Systematic Review and Meta-Analysis of the Risk for Development of Varicose Veins in Women with a History of Pregnancy’. Journal of Vascular Surgery. Venous and Lymphatic Disorders 4, no. 4 (2016): 518-524.e1.
16- Lohr, J. M., & Bush, R. L. (2013). Venous disease in women: Epidemiology, manifestations, and treatment. Journal of Vascular Surgery, 57(4 Suppl), 37S-45S.
17- Smyth, R. M. D., Aflaifel, N., & Bamigboye, A. A. (2015). Interventions for varicose veins and leg oedema in pregnancy. The Cochrane Database of Systematic Reviews, 10, CD001066.
18- Kantar World Panel : Répartition des achats annuels mobiles 12 mois sur les formats de ville, hors chaussettes. Cumul Annuel Mobile Avril 2017.